Archives de Tag: Australie

Comme quoi, on trouve tout en Australie…

On continue la série « Comme quoi, on trouve tout en Australie » avec les escargots de la French Brasserie à Melbourne. Même goût, même texture, même sauce, tout pareil qu’en France.

IMG_20131004_191534

Comme quoi, on trouve tout en Australie…

Top 3 de la série « Comme quoi, on trouve tout en Australie ». On commence avec le restaurant l’Aquitaine récemment testé lors d’un petit séjour travail à Brisbane.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Jeux du Commonwealth

Après les JO, voici maintenant les Jeux du Commonwealth qui ont lieu cette année à Glasgow. D’abord baptisée Jeux de l’Empire Britannique, cette complétion sportive réunie depuis 1930 les meilleurs athlètes des pays prêtant allégeance à la couronne d’Angleterre. Le programme des épreuves est similaire à celui des JO d’été avec quelques ajouts comme le rugby, le netball ou encore le boulingrin, sorte de pétanque sur gazon plus connue sous le nom de lawn ball, ici, en Australie. Pour cette édition 2014, 80 pays participent aux Jeux dont Chypre, le Lesotho, l’Inde, la Jamaïque, les Iles Vierges, Malte, le Tonga, les Maldives, le Canada, l’Uganda, la Tanzanie et l’Australie. Avec 51 médailles dont 18 d’or, le pays d’Oz est actuellement en tête du classement. En 2018, les Jeux du Commonwealth auront d’ailleurs lieu sur la Gold Coast !

Site des Jeux du Commonwealth : http://www.thecgf.com

cg

 Depuis 1958, la tradition veut qu’un relai d’athlètes portent un bâton depuis Buckingham Palace jusqu’au stade lors de l’ouverture des Jeux. Ce bâton est un peu special car il contient un message de la Reine.

La faune du désert

40 % du territoire australien est désertique, soit une superficie de 1 371 000 km² dont le niveau des précipitations est nettement inférieur à celui définissant un désert (moins de 250 mm par an). Mais figurez-vous que dans ces endroits brulants, où ni vous ni moi ne pourrions tenir une journée, des animaux ont élu domicile. La liste des serpents serait trop longue, alors petit tour d’horizon sur d’autres spécimens souvent oubliés.

Et l’on commence avec le « Thorny Devil » (diable épineux)  qui capte l’humidité du sol grâce à ses pattes et achemine l’eau par capillarités jusqu’à sa bouche. Moi, j’aime surtout son physique dinosauresque qui plus est, lui permet de rester discret face à d’éventuels prédateurs.

Thornydevil

Passons ensuite au « Spadefoot Toad » (crapaud) qui hiberne tranquillement à 1 mètre sous terre.

Desert spadefoot toad emerging from sand

On arrive ensuite au fameux Bilby, expert en tunnels qu’il creuse pendant la nuit « à la fraiche » pour acheminer eau et nourriture.

bilby

On aperçoit aussi le « Hairy-Footed Dunnart » (marsupial aux pieds poilus ?) qui court le sprint sur les sols bouillants du désert.

hairyfooteddunnart

Finissons en beauté avec le Faucon Gris qui niche dans les arbres, s’appropriant les nids d’autres espèces.

faucon

Eurovision

L’info vous a peut-être échappé mais l’Eurovision a commencé cette semaine à Copenhague. Souffrant du syndrome « je rêve d’avoir ce que je n’ai pas », les Australiens raffolent de l’Eurovision. Tout a commencé par l’ami Callum qui organise une soirée dimanche soir pour regarder l’émission à la télé, puis un collègue qui me demande le titre de la chanson française et enfin ABC News qui couvre l’événement toute cette semaine. L’Australie a beau argumenter qu’elle est une cousine éloignée de l’Angleterre et qu’Israël peut injustement concourir, la chose est formelle, le pays d’Oz ne fait pas partie de l’Europe et n’a pas le droit de participer à la compétition.

Petit lot de consolation, les Australiens sont autorisés à faire le show. Jeudi soir, Jessica Mauroy a enflammé le public et 125 million de téléspectateurs avec sa chanson « Sea of Flags ». Pendant ce temps, la France fait partie des cinq pays (avec l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie) qui sont automatiquement en finale car étant les plus gros investisseurs de l’événement. C’est carrément de la triche mais ne craignez rien, vu la chanson que nous a pondue la France cette année, on est loin de gagner, enfin espérons…

Chanson de la France à l’Eurovision et déjà tout un programme, « Moustache » de Twin Twin : http://www.dailymotion.com/video/x1ae6z6_moustache-de-twin-twin-eurovision-2014_tv

Eurovision

Pour la petite histoire, une Australienne du nom d’Olivia Newton John, la gente féminine trouvera inutile de préciser qui est Olivia, représenta l’Angleterre à l’Eurovision en 1974.

ITA

Vous avez dû entendre parler d’ITA, ce charmant cyclone qui fracasse actuellement les villes du nord du Queensland. Et ITA ne fait pas les choses à moitié. Avec des vents qui soufflent jusqu’à 230 km/h, le cyclone laisse quelques traces sur son passage. Plus de 7000 maisons sont privées d’électricité, sans parler de celles qui ont perdu un toit ou des arbres qui les ont tout simplement détruites. Bref que du bonheur. Pour l’occasion, ITA a été classée catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui classifie l’intensité des ouragans de 1 jusqu’à 5…

Grâce à la merveilleuse ITA, il a plu 3 jours de suite à Melbourne, ce qui est inhabituel pour ne pas dire quasiment irréel.

CycloneIta_amo_2014101

Un job en or

Cette année encore, l’Australie frappe fort en offrant non pas 1 mais 6 jobs en or à des jeunes âgés de 18 à 30 ans. Un formidable coup de pub made in Australia. Le concept est simple. Les gagnants doivent produire des images et textes pour promouvoir le pays, le tout payé 13 000 euros par mois. Tout « effort » mérite salaire comme on dit…

Cette année, ils étaient 330 000 candidats à concourir dont la Française Elisa Detrez, une des 6 finalistes. Elisa sera donc ranger dans les parcs du Queensland, le Brésilien Roberto Seba sera photographe à Melbourne, l’Américain Andrew Smith sera spécialiste du monde de la nuit à Sydney, Greg Snell soignera les animaux dans le Sud du pays, et l’Irlandais Allan Dixon s’aventurera sur les terres rouges de l’Outback.

La Française avait retenu l’attention du Jury en diffusant cette vidéo