Archives de Tag: Ile

Kangaroo Island – Sea Link

Revenons à nos vacances dans le SA et au mercredi 12 mars, jour où nous fuyons Adelaide pour la célèbre ile de Kangaroo Island. Faute d’y aller à la nage, un ferry Sea Link se fait la joie de nous emmener de Cape Jarvis à Penneshaw en 45 minutes. Mais avant d’aborder le navire, une nouvelle pancarte « Quarantaine » attire mon attention… Chers vacanciers de Kangaroo Island, j’ai le malheur de vous annoncer qu’il faudra laisser à quai vos abeilles, miel, renards, lapins et plants de patates. Les pommes de terre en sachet spéciales purée sont, quant à elles, autorisées. Une chance !

http://www.sealink.com.au

DSC06222

Publicités

Vanuatu – Yasur

Lundi 23 décembre, nous partons à la rencontre du Yasur sur l’ile de Tana, le volcan actif le plus accessible au monde… Accessible ok mais il faut quand même se donner pour y arriver !

Pour nous, ce sera un vol Port Vila-Tana avec Unity Airlines et sa merveille de technologie aussi appelée « petit coucou de 9 places où si le pilote a un malaise, nous, on est mort ». 1 heure plus tard, on touche le sol. Un 4×4 nous attrape et c’est parti pour une traversée de l’ile quelque peu « mouvementée ». Oubliez le bitume et voies rapides, ici c’est chemin de terre, bosse, trou, bosse, trou, bosse, trou. C’est donc accroché à nos sièges que nous arrivons au pied du cratère, et là, je dois dire que le spectacle qui s’affiche devant nos yeux est abracadabrant.

Le seul et unique conseil du guide nous met tout de suite dans l’ambiance : il ne sert à rien de courir. Si des pierres volent du cratère, levez la tête et essayez de les éviter. Tout est une question de reflexe quoi. Mais une fois habitué aux jets de pierres et fumées (dis donc la fumée bleue là-bas, elle serait pas un peu toxique ?), Il faut encore se familiariser avec le bruit du volcan. Par « bruit », comprenez énorme grondement qui vous fait bien comprendre qu’entre le volcan et vous, c’est lui qui gagne et à tous les coups. Bref, quelques photos pour vous donner un aperçu de la bête.

Les plus téméraires peuvent dormir au pied du volcan dans les cabanes nichées dans les arbres. Vous pouvez aussi poster des cartes postales au pied du volcan. Délai d’envoi non garanti.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vanuatu – Lelepa Island

Revenons-en à nos moutons et au Vanuatu. Journée à Lelepa Island, un petit coin de paradis pour tous les amoureux de snorkelling. Petite virée dans une grotte, anciennement connue pour ses soirées cannibales, avant de finir au village du coin. Nous ne sommes pas restés pour le diner et tout c’est bien passé.

Lelepa, ça ne vous dit rien ? Mais siiiiiii, vous savez, l’ile de Koh Lanta version américaine. Et là, je dois dire, chers téléspectateurs, qu’on s’est bien foutu de nous. Si Lelepa est une ile déserte aux conditions de vie drastiques, moi, je parie qu’il neige demain à Melbourne !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vanuatu – Efate

Allez hop, j’enchaine avec le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie histoire que vous pensiez qu’on est toujours en vacances. Promis juré, parfois on travaille… Vendredi 20 décembre, on saute dans un avion Qantas, 4h de vol, direction Port Vila, la capitale du Vanuatu.

• Quoi ? 81 iles volcaniques, les 3 plus grandes sont Efaté, Espiritu Santo et Melakula
• Où ? A l’est de l’Australie, au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, à l’ouest des Fidji, au sud des îles Salomon
• Avant ? Nouvelles-Hébrides, colonie Française et Anglaise
• Maintenant ? République du Vanuatu depuis 1980
• Qui ? 200 000 habitants pour la plupart Mélanésiens et Polynésiens
• Traits caractéristiques ? Gentils, timides et ils font tous coucou ! Tout le temps !
• Langue ? La plus forte densité linguistique au monde avec 108 langues vernaculaires
• Comment ? Agriculture, chasse et pêche, on s’autosuffit
• Sport national ? Le beach-volley
• Epousailles ? c’est 100 cochons pour une femme
• Transports ? Bus, camionnettes, pickups et 4×4, les maitres du co-voiturage ou « quand y a de la place pour 2, y en a pour 20 »

Maintenant que vous êtes calés en Vanuatu, on commence avec Efaté. Les plages d’Efaté, la cascade Mele d’Efaté, le lagon bleu d’Efaté, le marché d’Efaté, les araignées d’Efaté…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

French Island

Ce week-end, direction French Island, 80 km au Sud de Melbourne. La plus grande île côtière du Victoria fut découverte en 1802 par une expédition Française qui la baptisa « Ile de Françoise ». Plus tard, elle fut renommée « French Island » par les Anglais.

Wikipedia vous dit que French Island est relativement isolée et peu développée. Soyons clairs, cette île est totalement dépourvue de vie. La preuve :

– 90 habitants pour 170 km2
– Le ferry de Crib Point est un passage obligatoire pour atteindre l’île
– Un cimetière de voitures vous souhaite la bienvenue sur le débarcadère
– Les routes, devrais-je dire les chemins, sont en terre
– Le general store est le seul magasin de l’île. Il fait presse, poste, hôtel
– Pas d’électricité ni d’eau courante
– Pas non plus de médecin bien sûr

Le côté sauvage passe encore, le côté hostile beaucoup moins. Sachez que la pluie est quotidienne sur French Island. Les marais ont envahi l’ile et les moustiques avec. Motivés, nous nous sommes quand même aventurés sur un « chemin de randonnée ». Une flaque d’eau de la taille d’un lac et un taureau de l’autre côté de la flaque nous ont stoppés dans notre élan. Heureusement, dans toute situation extrême, un espoir survit. Tout d’abord, French Island concentre la plus grande population de koalas de toute l’Australie (ben oui, les renards ne vivent pas sur l’île). Premier point positif. Ensuite, la célèbre Kylie Minogue réside sur French Island. Effecivement, ce doit etre idéal pour être « au calme »

Prochaine étape : découvrir l’île à vélo et prendre le thé chez Kylie

Ce diaporama nécessite JavaScript.