Archives de Tag: Kangaroo Island

La piscine

Petite ballade à Kangaroo Island, dans la charmante bourgade de Kingscote, quand mes yeux s’arrêtent sur le panneau de la piscine municipale. Les chats et chiens ne sont pas autorisés dans la piscine, pêcher est interdit ainsi que lâcher des animaux dans le bassin, en particulier des requins… ! Serait-ce de l’humour australien ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Kangaroo Island – Admirals Arch

On continue la balade avec Admirals Arch, cette incroyable formation rocheuse sculptée par le climat et l’érosion ces derniers milliers d’années. On en profite pour admirer la colonie de phoques à fourrures néo-zélandais qui a élu domicile sur la plateforme d’Admirals Arch.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kangaroo Island – Remarkable Rocks

Le parc national de Flinders Chase à l’ouest de Kangaroo Island est un incontournable de l’ile. Les deux principales attractions du parc sont accessibles au Kia et autres petites voitures. Pour les randonneurs qui s’aventureront plus au nord, un 4×4 est recommandé. On débute notre visite avec les « Remarkable Rocks », ces roches de granite à flan de falaise qui rappellent la fameuse « Squeaky Beach » du Wilson Promontory.

Lien vers le parc national de Flinders Chase

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kangaroo Island – Sel

Un peu de sel ? Il vous suffit d’aller au lac et acheter un sachet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kangaroo Island – Vivonne Bay

Retour à Kangaroo Island et plus précisément Vivonne Bay au Sud de l’ile

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kangaroo Island – Little Sahara

Nous sommes bien à Kangaroo Island, et plus précisément à « Little Sahara » dont les dunes naturelles s’étendent sur 2 kilomètres au sud de l’ile. Faute de neige, nous avons du sable, et l’attraction principale reste le surf ou la luge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kangaroo Island – Seal Bay

Les lions de mer et phoques à fourrure ont élu domicile sur les plages de Kangaroo Island. L’endroit est assez plaisant, j’en aurais fait de même. La fameuse « Seal Bay » au Sud de l’ile vous permet d’approcher ces magnifiques créatures qui viennent se reposer 3 jours sur la plage avant de repartir pêcher 3 jours en mer. Le lion de mer est, parait-il, très rapide sous l’eau, il est en revanche très relax sur la terre ferme. Tout commence par une grasse mat’ bien méritée avant d’enchainer sur quelques roulades dans le sable, puis on trouve un coin ensoleillé pour la sieste du midi et si le cœur y est, on relève le torse pour se faire chauffer le cou au soleil mais ça, c’est bonus, faut pas pousser non plus. La vie d’un lion de mer parait bien paisible… Cela est sans compter les quelques requins qui rodent sur les côtes australiennes et font de l’otarie leur mets favori. Sans parler de la pollution qui n’est du gout de personne.

En nous baladant sur Seal Bay, mon œil tombe sur un nouveau panneau : « Sea Lion and Fur Seal » autrement dit lion de mer et phoque à fourrure. Quelqu’un pourrait m’expliquer la différence ? Il existe en fait deux grandes familles, les otaries d’un côté et les phoques de l’autre. Les otaries ont des oreilles tandis que les phoques n’en ont pas. Les otaries s’appuient sur leurs membres supérieurs pour se déplacer et peuvent relever le torse alors que les phoques rampent péniblement sur le sol. Les lions de mer sont des otaries alors que les éléphants de mer sont des phoques. Voilà.

Ce diaporama nécessite JavaScript.