Archives de Tag: Kangourou

Queensland – J3

Lundi 1er Avril, Joyeuses Pâques et départ pour l’Australia Zoo.

1ers pas dans le parc, et 1ères interrogations, mais que font tous ces lézards sur le chemin !!! Et je ne parle pas des lézards made in France qui se carapatent au moindre bruit. Ceux-là sont gros et chauffent au soleil en plein milieu du chemin. 1er enclos et 1er iguane qui engloutit en un éclair une araignée grosse comme ma main ! Bon, peut-être pas aussi grosse mais assez balèze pour vous mettre dans l’ambiance. Le lieu est hostile…

Midi sonne et nous voici au spectacle des crocodiles. Et là, 2ème interrogation de la journée, comment peut-on faire un « spectacle » avec des crocodiles ??? Réponse : on ne peut pas !!! Le spectacle pourrait d’ailleurs s’intituler « Quand un croco essaie de me bouffer » parce que c’est clairement ce que la bête tente de faire aux trois blaireaux qui sont dans l’enclos depuis 20 min…

Ceci dit, ça valait le coup d’œil. Surtout quand Harry l’animateur vous explique très sérieusement qu’un croco sur terre, c’est lent donc pas de panique. Mais qu’un croco dans l’eau, pas le temps de paniquer, tu es déjà mort. Pas terrible non plus de rester au bord de l’eau car le croco a une sacrée détente quand il patauge, et peut donc sauter très haut ! Le vice va loin… Harry se sert ensuite d’un jambon comme appas pour t’expliquer que le croco tourne très vite sur lui-même pour noyer sa proie et accessoirement lui briser quelques os. Et là, tu comprends que le jambon, ça peut être toi !

Après toutes ces émotions, passage au parc des kangourous avec une mission bien précise: toucher la bête. Après quelques essais maladroits (si un môme de 3 ans peut le faire, nous aussi bordel !), on s’est presque fait un copain. Enfin, les graines que Lilou avait dans sa poche ont dû favoriser l’approche…

Touchage également du koala et là, grosse déception. Amis lecteurs, il va falloir être forts. Le koala n’est pas doux, du tout ! J’aurais bien touché les oreilles pour m’en assurer, mais à la vue des griffes, il ne fallait peut-être pas abuser.

Sinon, il va quand même falloir en parler parce que oui, ils vivent en Australie, nos amis les serpents font bien parti de la fête. Ceci dit, on respire mieux quand une vitre nous sépare des spécimens…

Et dernière pensée pour les nettoyeurs des enclos à crocos. J’espère que la prime de risque est à la hauteur les gars… Parce qu’en plus de frotter les bassins, il faut garder l’œil sur le croco qui a senti ton odeur avant même de t’avoir vu et nage pleine balle sur tes deux mollets.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un kangourou prend l’avion

L’info est un peu vieille mais tellement bonne…  Lundi 7 janvier, un kangourou se perd dans l’aéroport de Melbourne Le lien, ici

Image du jour

J’ai relu mon article de lundi, ça m’a fatigué, pas vous ?

Un peu de repos avec l’image du jour

Kangourou

Un kangourou vous explique tout ce que vous devez savoir sur lui :

– Nous sommes 40 millions sur Terre
– Nous vivons en Australie et en Nouvelle-Guinée
– Nous sommes roux, géants, gris ou antilopes
– Je suis un kangourou gris, j’habite donc dans l’Etat du Victoria
– Vous pouvez voir mes bébés toute l’année. Pas de saison des amours
– Nous sommes herbivores et parfois insectivores
– Nos prédateurs sont les dingos et les chiens depuis que le tigre a disparu
– Si je perçois un danger, je tape du pied pour prévenir les autres
– On se bat en donnant des coups de pieds et non des coups de poings
– Je ne crie pas, je ne grogne pas, je fais un claquement de langue ou je souffle
– Je ne marche pas, je bondis. Ma vitesse de croisière est de 20km/h
– Je suis gentil mais ne courez pas vers moi en hurlant, ça pourrait m’énerver
– Si vous etes à Melbourne, venez me voir au Wilson Prom, j’y habite en masse

Fin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Wilson Promontory

Plus connu sous le nom de « Prom », le Wilson Promontory National Park nous a ouvert ses portes. Situé à 200km au sud-est de Melbourne, l’endroit est parfait pour walking, swimming, snorkelling, surfing, scuba diving ou simply relaxing. Grands sportifs que nous sommes, nous avons quand même opté pour la randonnée. Bémol, la moitié du parc est actuellement fermée à cause des inondations de 2010… Pas de soucis, les 300 km2 restants devraient faire notre affaire. Et effectivement, le Prom offre de belles ballades pour tous les visiteurs de tous âges et de toutes formes

Le choix fut rude parmi les 22 parcours proposés. Pour nous, ce sera la célèbre Squeaky Beach avec ses rochers ronds orangés et surtout son sable blanc qui fait couic-couic quand vous marchez dessus. Puis, départ pour la Tidal Overlook (2.4 km, modéré) et crochet par Pillar Point (2km, facile/modéré) où nous avons admiré la vue des baies Norman et Leonard. Coup de cœur pour la Woodland Walk (8km, modéré) ou ce que j’ai nommé « ma rencontre avec le kangourou ». J’ai aperçu une masse marron, j’ai pensé « Tiens, on dirait un kangourou », je me suis souvenu que j’étais en Australie, j’ai crié « Oh my God, un vrai kangourou », j’ai arrêté de parler, j’ai continué d’avancer. 5 minutes plus tard j’étais à 2 mètres de l’animal, il a levé la tête, il m’a regardé, je l’ai regardé, j’ai pensé « c’est cool ». J’ai fait un pas de trop, il est parti, j’ai pensé « c’est con » mais il sautait, alors j’ai pensé « c’est trop cool ». Cinq pas plus loin, j’ai vu un 2ème kangourou, puis un 3ème, un 4ème, 5ème, bref je marchais au milieu d’un ban de kangourous, bonheur.

A noter que le Prom est un endroit calme, très calme. Oubliez donc les mots « hôtel » et « restaurant ». 3 semaines avant le départ, louez une petite maison à Sandy Point (la plage est superbe) et emmener la popote

Ce diaporama nécessite JavaScript.